Bienvenue

Bienvenue
Cliquez sur Bienvenue pour accéder au site principal

mardi 20 novembre 2018

SAUVETAGE


Voilà ce qui remonte le moral !

Ce matin tout à coup j'entends  un "boum" contre le carreau de ma porte fenêtre. Tout  de suite mes 2 curieux de Gordon venaient voir ce qui se passait et moi en scrutant le sol je vois un petit rouge-george complètement ko.

Sans laisser le temps à mes férus d'oiseaux car même s'ils sont tout petits (surtout Adam's) ils veulent les rapporter,  donc je le prends dans mes mains et je sens son petit coeur battre très fort, je me dis OUF il n'est pas mort, mais il était vraiment complètement inconscient car il n'essayait même pas à vouloir s'envoler.

À toute vitesse j'ai réfléchi au moyen de le mettre dans un endroit tranquille et comme dans un nid pour ne pas qu'il sente le froid, jusqu'à se qu'il reprenne ses esprits.

Je le mettais dans un récipient au bord de ma fenêtre


Après une bonne heure de repos bien emmitouflé dans du papier journal et un morceau de tissus il revient doucement à la vie

Ses petits yeux se sont réouvert et il regardait autour de lui complètement hébète



Sous le regard de mes fauves à l'affut.



Puis doucement il s'est extirpé de son nid pour se mettre sur un point d'envol




Et quelques secondes après il s'est envolé. 

Quelle belle chose de la vie !

lundi 19 novembre 2018

DÉJÀ mi-novembre


Que le temps passe vite malgré des moments si longs en solitaire ! Noël est bientôt là et voilà que je broie du noir. 

Mon cher mari me manque de plus en plus. Durant la 1ère année de sa disparition j'attendais à tous moments son retour comme quand il rentrait de chez son médecin de chez ses spécialistes et ou un peu plus tard nous nous mettions à table pour partager un bon repas que je lui avais concocté et comme il aimait tant !

Aujourd'hui je n'ai plus envie de cuisiner. Je me force lorsque je reçois mes enfants et mes petits enfants mais ce n'est ni tous les jours et même ni toutes les semaines. Avec mes enfants c'est lors d'une fête ou d'un anniversaire par contre c'est un peu plus souvent avec mes petits enfants et ça m'oblige à reprendre mes casseroles et mes plats à tartes.

Maintenant j'ai compris que mon compagnon ne reviendra plus et c'est tellement dur ! 45 ans de vie commune avec ses joies, ses peines, ses scènes de ménages pour des petits détails et de gros soucis quand la santé de l'autre est atteinte et qu'au bout du compte il disparaît !

Un peu plus d'une année après son départ voilà que ses 2 mamies Gordon s'en allaient le rejoindre. Encore un vide de plus qui me déstabilise car je crois qu'elles sont encore avec moi et je dois me rendre à l'évidence qu'elles aussi ne reviendront plus !

Il y a heureusement mon brave Adam's et ma câline Eden qui me démontrent plein de tendresse et d'amour. Tous les jours ils viennent dans mes bras pour que je leur fasse des bisous, des caresses et des câlins.

Hier la journée était toute ensoleillée et en fin d'après-midi le soleil se couchait derrière la montagne c'était magnifique.


Par contre aujourd'hui c'est un temps à me casser le moral. Il fait froid et il neige.


Mais mes 2 gamins sont très heureux de revoir la neige, ils adorent cela !
Mon bon garçon Adam's


Ma jolie Eden



Et moi je me suis décidée à me faire un feu d'enfer pour me réchauffer. Cela me fait du bien dans le corps et dans le coeur.



samedi 27 octobre 2018

GRANDS changements


En même temps que le paysage a pris ses couleurs d'automne, ce qui est normal



Malgré une belle gelée blanche ce jeudi 



 Dans l'après-midi une température trop chaude pour un mois d'octobre


Alors mes toutous en profitent encore et encore avec Eden très acharnée sur les souris






Tandis qu'Adam's s'intéresse en voyant sa soeur aussi concentrée, mais il préfère les petits oiseaux



Aujourd'hui samedi il fait nettement plus froid avec 9°C cette après-midi et il pleut depuis ce matin. Triste paysage on avait tellement l'habitude du soleil et de la chaleur !






Et pour finir l'heure d'hiver a sonné ! On ne peut plus dire que l'été perdure il faut bien une fin et vivre avec son temps.
 

mardi 16 octobre 2018

ENCORE un coup dur


Comme un coup du sort. 

Une année après Bluebell et Black Pearl 2 soeurs de portée nées le même jour sont parties retrouver leur Maître Charles dans le Paradis blanc.

Elles ont développé une boule pour Blue sur le flanc et pour Pearl au coude de la patte avant.

Je ne pouvais pas me résigner à me séparer de Blue qui était atteinte en premier. Là où était placée cette boule il était impossible d'opérer n'ayant pas assez de chaire saine pour pouvoir souder. Je la soignais en lui faisant des pansements afin d'éviter qu'elle se lèche, mais malgré mes soins elle aggravait son état  parce qu'elle trouvait le moyen d'accéder à sa plaie en rognant ses pansements. De plus la pauvre elle commençait à devenir aveugle et du coup elle trébuchait dernièrement et se cassait une griffe. Dans l'état où elle se trouvait en quelques temps il fallait que je la soulage d'autant plus qu'elle ne s'alimentait que très peu et toujours avec des compléments appétant pour se nourrir.

Entre-temps Pearl développait elle aussi, à mon grand étonnement, une boule au coude et très rapidement elle augmentait de volume et explosait aussi. En 2 jours elle ne bougeait plus et c'est à peine si elle mangeait. Je me disais ce n'est pas possible les 2 dans le même état !

En pensant à mon Cher mari, qui prenait toujours la décision de faire endormir ses chiens même s'il en avait gros sur le coeur et moi je lui remontais le moral en lui disant qu'il n'y avait pas de choix, cette fois j'étais seule à tout faire. Comment faire sans lui ?

Finalement la mort dans l'âme je me résignais à téléphoner à mon véto pour abréger leurs souffrances. Il venait chez-moi jeudi et mes mémères partaient en toute sérénité vers le pays des chiens heureux.


















Le même jour de leur euthanasie je suis allée apporté leur dépouille au centre de crémation pour animaux en demandant quelles soient incinérées ensemble et réunir leur cendre dans la même urne. 

Dans quelques jours j'irai là où repose mon Cher Mari et j'enfouirais leur cendre auprès de lui comment il me l'a toujours demandé.
 





Remémorer tout cela me fait gros au coeur et des larmes coulent de mes yeux. Quel vide ! 2 vieux chiens qui avaient une ou deux années encore à vivre ! Pourquoi ? Je suis encore sur le coup.

Heureusement il me reste Eden et Adam's qui se demandent ce qui a bien pu se passer. Plus d'attente à la gamelle plus que 2 contre 4, de la place dans la pièce dortoir avec des corbeilles vides que j'ai retiré et nettoyé, plus d'impatience au moment des ballades. Sur le canapé plus besoin de se bousculer pour trouver une place.



Voilà la vie continue encore jusqu'à ce que ces 2 derniers toutous aillent retrouver tous les autres et leur maître. Après je ne sais pas si je reprendrais un nouveau chien mais en tout cas plus un Gordon.



mardi 14 août 2018

BONHEUR inespéré


Cela fait plus d'un demi siècle que je suis partie de ma Normandie natale en quittant ma famille, mes parents, une soeur de 4 ans plus âgée et un frère de 8 ans plus jeune que moi alors que j'avais 16 ans à peine, pour suivant ma grande soeur ainée de 8 ans plus âgée et sa famille en Suisse.

Les années passèrent avec chacun un choix de vie différent qui a creusé une grande crevasse entre-nous. L'une partait pour l'Afrique, moi en Suisse les autres en France et surtout lors du départ de nos parents pour le pays blanc. Plus de contact entre-nous malheureusement causé par ces distances qui n'ont pas arrangé les choses.

Qu'est-ce qui m'arrive aujourd'hui. Grâce aux petits enfants de ma soeur restée en Normandie je recevais ce dimanche une recherche d'identification. Mon Dieu je retrouvais ma soeur ses 2 filles, leurs enfants et les petits enfants, une très jolie famille que je soupçonnais pas jusqu'à ce jour. 

C'est un miracle et je suis encore à me demander si c'est la réalité ? Je pensais quitter cette terre complètement seule mis à part mes enfants et mes petits enfants et voilà que je retrouve une famille d'une trentaine de personnes.Tout de suite nous avons conversé avec ma soeur et un tas d'émotions nous ont envahi.

Elle est pas belle la vie ! Même si le chagrin nous envahi par la peine tout à coup le bonheur surgit sans qu'on s'y attende.

Maintenant je pourrais ne plus vivre je partirais avec un grand bonheur d'avoir retrouvé ma famille, mes origines.

mercredi 8 août 2018

DÉJÀ UN AN


Mon Cher Mari,
Tu es arrivé sur cette terre en naissant avec ton bagage génétique et ton destin. C'était écrit que tu avais des tâches à effectuer. Vivre une jeunesse, puis  l'adolescence avec ses hauts et ses bas, puis tu es tombé amoureux et tu m'as épousé moi, la femme de ta vie. Tu as eu 2 jolis enfants, un garçon et une fille dont tu étais très fier. Ensuite très attiré depuis tout jeune des animaux tu as voulu devenir éleveur de Setter Gordon et avec mon investissement plein de bébés chiens sont nés chez-nous et placés chez des gens de confiance. Tu as voulu  avec tes chiens sélectionnés concourir en exposition de beauté et en concours de travail, ce qui a pris une bonne partie de ta vie. Enfin tu as trouvé des chasses privées où tu as eu le grand bonheur de voir tes chiens évoluer magnifiquement bien.

Mais tout cela demandait beaucoup d'investissement physique et financier. Combien de fois tu te faisais du soucis en te demandant comment faire face aux factures qui s'accumulaient et tu trouvais toujours un moyen pour t'en sortir mais cela commençait à faire des impacts sur ta santé. En 2006 tu perdais ton travail avec un chômage forcé pendant quelques temps, un gros choc avec la perte accidentelle d'une de tes chiennes favorites et ton coeur commençait à te jouer des tours en te provoquant un infarctus sérieux.

Tu t'en remettais et tu retrouvais du travail mais le diabète se déclarait et une nouvelle fois tu te retrouvais licencié. Du coup ta santé se dégradait de plus en plus et ton corps donnait des signes de faiblesse très inquiétant. Tu as tenu 11 ans mais pour la dernière fois ton corps a dit STOP.

Ce 8 août 2017 tes souffrances s'envolaient, tu te sentais enfin bien en te laissant glisser vers l'autre monde dans l'insouciance totale, tu étais enfin libre.

Une année s'est passée et il ne se passe pas un jour sans que je pense à toi avec cette douleur encore latente. Il est impossible d'oublier 46 ans de mariage et 50 ans de connaissance et tu resteras le seul homme de ma vie.

Une photo de 2016 entouré de Nanas son pêché mignon


 

dimanche 1 juillet 2018

CHAUD chaud...


Il fait beau et chaud c'est magnifique après une semaine aussi belle mais avec beaucoup de bise, nous voici dimanche sans un brin d'air et une température de plus de 30°.

Mes pauvres Gordon avec leur robe noire ont de la peine à supporter cette température alors ils sont la plus part du temps couchés sur le carrelage l'endroit le plus agréable en ce moment.

Alors comme j'ai souvent pitié d'eux, je leur ai installé leur piscine à chiens. Adam's était très heureux de redécouvrir son plan d'eau et immédiatement il s'est baigner les pattes, puis le ventre, tandis qu'Eden était un peu plus réticente.